top of page

Histoires de déchets

C’est un objectif de notre association Ensemble pour le Puy d’agir contre les déchets que l’on voit sur le bord des routes ou dans les dépôts sauvages. Parce que cette action citoyenne de nettoyage est normale pour un habitant écœuré par l’incivisme.

Alors comme une évidence. Il fallait agir. Marre d’attendre que quelqu’un fasse quelque chose ! « On a qu’à…», « il faut… », des discours qui ne mènent à rien ! Sur les réseaux sociaux, les habitants constatent avec tristesse que les dépôts se multiplient. L’un prête une remorque, l’autre son camion, donner de son temps libre et être nombreux. Apporter des gants, des sacs pour le tri. Et c’est parti ! Notre association lance l’évènement, ouvert à tous, car nous sommes tous concernés.

Depuis cet été, un dépôt sauvage était visible en contrebas du canal EDF, juste au-dessus du quartier du Vitrier, route de St Canadet. Alors, on a décidé de le vider et de nettoyer le lieu samedi 23 janvier au matin. Bien entendu, nous n’avons pas agi sans précaution. Une inspection visuelle sur place en début de semaine, nous a permis de nous rendre compte de la nature du dépôt. Des déchets ménagers, pas de déchets dangereux comme pour ceux des chantiers par exemple. Les déchets devaient être triés par catégorie et apportés à la déchèterie.

Contact avec la police municipale, qui nous explique l’enquête effectuée suite au constat du dépôt pour retrouver les coupables. Une enquête complexe et minutieuse, un travail abouti. Une lettre par mail est envoyée au maire, pour l’informer de cette opération citoyenne et de l’initiative de l’association. La municipalité a d’ailleurs entamé une procédure auprès du procureur contre ce dépôt sauvage.

Evidemment, nous n’avons pas coupé aux discussions et aux polémiques. Les reproches commencent. Nous voulons faire de la récupération politique, un mauvais geste pour un super projet. Nous ne voulons pas agir les uns avec les autres, mais contre les autres. Pourtant, notre action, si elle est politique, elle l’est dans le sens de la citoyenneté. Un citoyen qui veut faire quelque chose pour sa commune, qui ne veut pas rester les mains dans les poches à râler. Alors, cette politique est utile. Spontanément, des bénévoles se retrouvent dans cette action.

On nous prévient des risques, attention à ceux qui procèdent au nettoyage. Ce terrain est privé, il appartient à EDF, sommes-nous autorisés à pénétrer un terrain privé ? Oui, c’est vrai ! Mais un terrain ouvert sur la route, accessible à tout véhicule par un chemin. L’opération est lancée, elle est légitime, car ce sont les habitants qui l’ont décidé. L’action est juste.

Et, puis voilà ! Un habitant qui veut rester anonyme débarrasse avec sa remorque le vendredi les plus gros déchets. Les chaises en bois, les chaises en plastique, les matelas, les morceaux de bois, les boites en plastiques, les cartons sont enlevés de l’amas. Et le samedi, le reste de la troupe passe à l’action pour ne plus rien laisser au sol, le moindre petit morceau de plastique. Avec l’aide de quelques enfants, qui se sentent très concernés par le tri. Il ne faut pas faire beaucoup de bruit pour être efficace.

Au même moment, un habitant de mon quartier avait ramassé et trié les déchets tombés au sol d’un conteneur, à cause du vent. Comme quoi … une idée bien banale. Bravo à tous pour cette action volontaire et exemplaire !

Komentáře


Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page